Au jour le jour

14 octobre 2007

Tout orange : potiron, carottes & quinoa

- Le orange, c'est très seventies.
- C'est surtout un agrume.
- On l'a découvert vers 70, je crois.

Potiron_carottes_quinoa

    Parce qu'il était une fois une purée orange à ma gauche et des graines à ma droite, que la ciboulette fraîche attendait son heure et que l'huile de noix n'était pas contre une petite intervention, l'idée de cette association s'est imposée. Joli mariage, simple et savoureux, et je ne parle même pas des protéines et des oméga 3 !

Pour 2 personnes :
- 300 gr de potiron
- 5 carottes
- 1 petit verre de quinoa
- fleur de sel
- 2 c. à soupe d'huile de noix
- ciboulette

Faites cuire à la vapeur les deux légumes, en veillant à garder de l'eau de cuisson.
Mixez-les grossièrement en ajoutant de l'eau de cuisson pour obtenir une consistance de purée épaisse.
Couvrez pour maintenir au chaud.
Faites bouillir deux tasses d'eau.
Versez le quinoa et portez à nouveau à ébullition.
Baissez le feu et couvrez. Le quinoa sera cuit lorsque l'eau sera évaporée.
Mélangez la purée de légumes et le quinoa.
Ajoutez l'huile de noix, la fleur de sel et la ciboulette lavée, séchée et coupée finement.
Servez chaud en accompagnement d'une viande, d'oeufs brouillés ou avec quelques feuilles de roquette et des copeaux de chèvre sec.
Simple, n'est-il pas ?!

Potiron_carottes_quinoa2

technorati tags:
del.icio.us tags:
icerocket tags:
keotag tags:

Posté par Flo au fourneau à 14:49 - - Commentaires [20] - Permalien [#]


09 septembre 2007

Pommes, porc et sauge au carré

- Ça y est, ils sont rentrés.
- Qui ?
- Ceux qu'étaient partis.

Porc_pomme_sauge1

   C'est la rentrée ! Faut-il se réjouir ? La rentrée de qui, où ça ? De toute façon, on n'a pas le choix, c'est de saison, c'est la rentrée. Revoici donc la meilleure saison des pommes, qui avec la confiture de mûres toute fraîche sur une belle tranche de brioche, nous rappellent qu'il faut abandonner l'idée estivale et se réjouir des premières châtaignes grillées au feu de bois...
     Peut-être bien... mais si jamais l'été ne revenait plus à la belle saison comme convenu, il faudra développer des trésors d'imagination pour nous convaincre qu'après une saison sans soleil, soyez heureux braves gens, voici le temps des courtes journées froides et humides, ce qui somme toute est déjà en soi très réjouissant !

     Allez, pour cette année, nous sommes encore sauvés par l'avalanche de recettes qui nous réchauffent l'âme, à commencer par ce carré de porc aux pommes fondantes parfumées à la sauge, directement pioché dans le Elle à table de septembre. Et pour achever de vous réchauffer, accompagnez ce plat d'un saint-nicolas de bourgueil (non rafraîchi).

Pour 4 personnes ou 2 qui en gardent pour le lendemain :
- 1 carré de porc de 4 côtes
- 4 grosses pommes
- 1 petite barquette de lardons
- 1 petit bouquet de sauge
- 60 g de beurre
- sel et poivre blanc du moulin

Laver, sécher les pommes et ôtez le coeur, avec un vide pommes, c'est plus pratique.
Laver les feuilles de sauge et laissez-les sécher sur un torchon propre. Réserver 8 feuilles.
Dans un grand plat à four, déposez le reste de sauge.
Déposez le carré de porc dans le plat, sur les feuilles.
Complétez par les pommes sur les côtés.
Dans chaque pomme, enfoncez 2 feuilles de sauge, 2 ou 3 lardons et une noisette de beurre.
Disposez le restant de lardons autour du carré et des pommes.
Parsemez la viande de noisettes de beurre.
Salez et donnez des tours de moulin à poivre.
Enfournez, four froid, th.6 (180°) pour 1h15.
Pour que la viande ne s'assèche pas, arrosez quelques fois la viande du jus de cuisson.
Après cuisson, déposez la viande sur une planche en bois et découpez-la en tranches que vous redisposerez dans le plat avant de servir chaud.

Porc_pomme_sauge2
technorati tags:
del.icio.us tags:
icerocket tags:
keotag tags:

Posté par Flo au fourneau à 14:34 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

19 août 2007

Délicieux petits pots de crème vanillée aux oeufs

- Ça fait un moment, non ?
- En août, faut pas trop s'faire d'idée...
- Mais on n'est pas vraiment en août.

Cr_me_vanille2

     Des crèmes aux oeufs comme ça, je me relèverais la nuit pour en manger, si ce n'était pas la nuit !
Évidement, si on utilise du lait entier, les crèmes sont d'autant plus denses et fermes.
Évidement, si on utilise une gousse de vanille de Madagascar, les crèmes d'autant plus délicieusement parfumées.
Évidement, on n'utilise pas de faux sucre vanillé.

Pour 4 petits pots :
30 cl de lait
1/2 gousse de vanille
3 jaunes d'oeufs
45 gr de sucre en poudre

Dans une casserole, déposez une goutte d'eau, versez le lait. Ajoutez les graines de la gousse de vanille fendue en deux.
Portez à ébullition. Réservez.
Battre les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Versez le lait chaud vanillé tout en fouettant.
Repartir dans 4 petits pots pouvant supporter le four.
Versez un peu d'eau chaude dans un grande moule. Déposez-y les pots de crème.
Laissez cuire au four 45 min à 150°.
Sortir les pots, les laisser refroidir et les recouvrir un papier alu avant de leur faire passer la nuit au frigo.

     Dégustez ensuite goulûment en plein après-midi, oubliez l'heure de la marée pour les coques et dites merci à M'sieur Roellinger !

Cr_me_vanille
technorati tags:
del.icio.us tags:
icerocket tags:
keotag tags:

Posté par Flo au fourneau à 22:21 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

20 juin 2007

P'tits gâteaux aux fraises

- Les fraises, t'as pas plus simple, c'est bon nature.
- Ou avec de la crème fraîche, normande, un peu jaune et bien épaisse.
- C'est ça, nature.

Tits_g_teaux_fraises


     Parce que c'est la saison des fraises, mais qu'elles ne sont pas toujours belles, et qu'il ne fait pas toujours beau, voici une recette de petits gâteaux avec une pointe d'acidulé, rendue par la touche de fraise compotée sur le dessus. Le tour est réussi si l'on veille à la généreuse pincée de sel dans la pâte. Il ne vous reste qu'à surveiller la cuisson puis savoir attendre que les petites douceurs refroidissent pour démouler. La suite vous appartient...

Ingrédients pour 12 petits gâteaux environ :
2 oeufs
150 g de cassonade

150 g de farine
1 cuillère à café de levure chimique
120 g de margarine (ou beurre)
20 gr de poudre d'amandes
1 dizaine de fraises mûres

sel

Faites fondre 100 g de margarine au micro ondes ou dans une petite casserole.
Laissez tiédir.
Mélangez vigoureusement les oeufs, la dite généreuse pincée de sel et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Dans un autre récipient, mélangez la farine et la poudre d'amandes avec 1 c. à c. de levure chimique.
Incorporez progressivement ce mélange de poudres au mélange oeuf-sucre.
Ajoutez la margarine fondue et mélangez.

Laissez cette pâte reposer pendant 10 min minimum à température ambiante.
Préchauffez le four à 180°C (th. 6).

Lavez les fraises et ôtez le pédoncule.
Selon leur taille, coupez-les en deux ou trois.
Versez la pâte dans des moules à petits gâteaux anti-adhésifs, jusqu'à la moitié de leur hauteur (les petits gâteaux ne manqueront pas de monter).
Déposez un morceau de fraise sur chaque gâteau.

Placez les moules dans le four et faites cuire 10 minutes environ, le dessus doit être doré et la fraise "compotée".
Laissez refroidir les gâteaux avant de les démouler et de les placer sur une grille.
Dégustez avec un vouvray frais et quelques fraises à picorer.

Tits_g_teaux_fraises2
technorati tags:
del.icio.us tags:
icerocket tags:
keotag tags:

Posté par Flo au fourneau à 22:03 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

07 juin 2007

Madeleines, miel et sarrasin

- Les fleurs, c'est périssable.
- Et les bonbons, c'est tellement bon.
- Elle aimera ça mais elle viendra pas.

Madeleines_miel_sarrazin2

     L'idée à été chipée dans le Elle à table de mai dernier et légèrement modifiée ; mais c'est à Olivier Bellin qu'il revient d'avoir eu la bonne idée d'introduire la farine de sarrasin chez les bonnes vieilles madeleines ! Et qu'est-ce qu'elles en disent, les madeleines ? Elles disent merci ! Le miel accorde avec bonheur ses parfums à la pointe d'acidité de la farine de blé noir qui elle-même est heureuse d'accompagner la poudre d'amandes. Bref, tout le monde est content et ce p'tit gâteau-là n'a plus rien avoir avec la madeleine qui ne viendra pas.

Ingrédients :
- 65 gr de farine de sarrasin (blé noir)
- 150 gr de cassonade
- 35 gr de poudre d'amandes
- 5 blancs d'oeufs
- 150 gr de margarine à l'huile d'olive ou de beurre
- 1 c.c. de miel
- 1 pincée de sel

Faites fondre la margarine au micro-onde.
Mélangez la farine, la cassonade et la poudre d'amandes.
Ajoutez les blancs battus en omelette, la margarine fondue, le miel et une bonne pincée de sel.
Préchauffez le four à 170° (th 5-6).
Versez la pâte dans des moules à madeleines ou à petits gâteaux.
Enfournez 12 min.
Laissez refroidir quelques minutes avant de démouler les madeleines et déposez-les sur une grille.
Déguster avec une tasse de thé ou une bolée de cidre brut.

Madeleines_miel_sarrazin
technorati tags:
del.icio.us tags:
icerocket tags:
keotag tags:

Posté par Flo au fourneau à 21:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


27 mai 2007

Cake, coeur d'aubergines confites

- Quand les poules auront des dents...
- Elles réclameront des couverts.
- Et un coeur de cake.

Cake_aubergines

     Coeur d'aubergines confites... ou l'art d'accommoder les restes...
Petit retour en arrière : en septembre dernier, je vous livrais la recette italienne des
aubergines au parmesan. Soit. Récemment, j'ai réitéré l'opération, mais des restes, il m'est resté. J'ai cogité un moment, un oeil sur les aubergines confites dans leur plat, l'autre sur le joli mélange des couleurs et des parfums (c'est pas donné à tout le monde, je sais) quand soudain, l'évidence me frappe ! De ces restes délicieux, je vais en faire un cake sublime (ce qui n'est pas donné à tout le monde non plus) !
Résultat : sublime, je ne sais, mais carrément bon, oui, et même recommandé à l'heure de l'apéro sur un rosé sec et frais ou un verre de madiran.

Base du cake salé*
250 gr de farine
1 c. à s. de moutarde forte de Dijon
1/2 sachet de levure
4 oeufs
1/2 dl huile (vous pouvez mélanger huile d'olive et Isio 4 par ex)
1/2 dl de vin blanc sec ou de vinaigre de cidre
pincée de sel

Ingrédients supplémentaires :
50 gr de chèvre
thym
la moitié d'un plat d'aubergine à la parmesane (voir ici)

Mélangez tous les ingrédients pour préparer la pâte de base.
Ajoutez généreusement du thym.
Coupez le chèvre en morceau et versez-les dans la préparation.
Mixer le reste d'aubergines, y compris les tomates et le parmesan.

Dans un moule à cake, versez la moitié de la pâte.
Déposez dessus les aubergines mixées en formant une ligne au milieu dans le sens de la longueur.
Recouvrez du reste de la pâte.
Enfournez 40 min th. 6 (180°). Le dessus doit être bien doré.
Laissez refroidir dans le moule avant de démouler.
Servir tiède ou froid.

     *Remarque : avec cette base, vous pouvez réaliser toutes sortes de cakes en ajoutant selon votre inspiration dés de fromages, jambon, olives vertes ou noires, tomates séchées, noix, noisettes, pistaches, pruneaux, abricots secs, figues, herbes, épices...

Cake_aubergines3 
technorati tags:
del.icio.us tags:
icerocket tags:
keotag tags:

Posté par Flo au fourneau à 13:46 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

13 mai 2007

Courgettes farcies

- Ça faisait 37 jours sans pluie.
- C'est une raison pour faire des courgettes farcies ?
- T'en vois une autre ?

Courgette_farcie

        37 jours sans pluie... que du soleil... 24, 28°... et des courgettes rondes comme s'il en pleuvait ! Qu'auriez-vous fait à ma place ? Et bien oui, moi aussi je me suis laissée tentée par des petits farcis, auquels j'ai ajouté du cumin, de la cannelle, des pignons et des raisins secs jumbo pour l'exotisme des saveurs. Résultat : c'est bien bon, prévoir plus d'une courgette par personne pour les gros appétits.

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :
6 courgettes rondes
250 gr de viande de porc hachée
250 gr de champignons
1 oignon
1 poignée de raisins secs jumbo (ils sont plus gros)
1 petites poignée de pignons
1 c. café de cumin moulu
1 c. café de cannelle
1/2 c. café de raz-el-hanout
50 gr de parmesan frais râpé
huile d'olive
sel, poivre
menthe fraîche

Lavez et faites tremper les raisins dans un bol d'eau tiède.
Découpez un "chapeau" sur le haut de chaque courgette.
Évidez la chair en laissant une paroi d'un centimètre tout autour.
Émincez l'oignon.
Faites-le blondir dans une poêle avec de l'huile d'olive.
Ajouter la viande que vous ferez dorer.
Ajoutez les champignons émincés.
Complétez par les épices en mélangeant soigneusement.
Égouttez les raisins et les ajouter.
Laissez mijotez à feu doux 10 min.
Découpez la chair des courgettes en petits dés.
Faites-les revenir rapidement dans une autre poêle avec un peu d'huile d'olive. Les dés doivent rester croquants.
Incorporez les dés de courgettes à la farce.
Préchauffez le four à 190°.
Farcir chaque courgette avec de la farce, en tassant un peu pour remplir.
Déposez du parmesan sur chaque sommet.
Placez les courgettes et les chapeaux dans un plat.
Enfournez pour 20 à 30 min. Le parmesan doit être gratiné.
Faites dorer les pignons dans une poêle à sec.
Lavez quelques feuilles de menthe fraîche.
Au moment de servir, déposez des pignons sur le dessus de chaque courgette, avec une feuille de menthe et disposez un chapeau sur le côté.
Servir chaud, avec pourquoi pas un saint-nicolas-de-bourgueil.

     Variante : pour rendre plus copieux ce plat, compléter la farce avec des petites pâtes grecques et ajouter du chèvre frais ou du cantal jeune.

Courgette_farcie2
technorati tags:
del.icio.us tags:
icerocket tags:
keotag tags:

Posté par Flo au fourneau à 16:54 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

22 avril 2007

Sauce chocolat & caramel

- Le chocolat c'est pour les garçons, le caramel pour les filles.
- Et la vanille ?
- Pour les filles aussi.

Sauce_choco2

        Difficile de rater cette sauce au chocolat et au caramel ! Simple et rapide, elle accompagne les glaces (vanille, caramel, menthe...), une tarte aux fruits, des crêpes, des gaufres ou un expresso. Elle peut de préparer à l'avance et se conserve quelques jours au frais.

Ingrédients pour 8 petits verres :
250 gr de chocolat noir
20 cl d'eau
30 cl de crème fraîche liquide
80 gr de beurre, salé de préférence
80 gr de sucre

Dans une casserole à fond épais, faites fondre à feu doux le chocolat, l'eau et 20 cl de crème.
Portez à ébullition et laissez frémir 10 min.
Dans une petite casserole antiadhésive, faites bouillir l'eau et le sucre jusqu'à obtention d'un caramel blond.
Protégez-vous la main d'un gant de cuisine et versez le caramel sur le chocolat.
Fouettez le mélange.
Ajoutez les 10 cl de crème restants et le beurre en morceaux.
Fouettez vivement, la sauce doit être lisse et brillante.

Repartir la sauce dans des petits verres.
Laissez refroidir, recouvrez les verres de film plastique puis mettre au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

Recette originale : Elle à table n°49.

Sauce_choco3

technorati tags:   
del.icio.us tags:   
icerocket tags:   
keotag tags:   

Posté par Flo au fourneau à 17:13 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

15 avril 2007

Encore loupé !

- La loi des séries, c'est pas que à la télé.
- Tu crois y crois, toi ?
- Quand on connaît le nombre de loupés derrière ce blog, oui.

Cr_mant_de_Bgg

     En effet, ces derniers temps, je connais beaucoup de loupés-cramés, dits "kramicek" (prononcer kramitchèque). Tout a commencé par un beau loupé de coulants au caramel au beurre salé, sublimement réussis par Marion, puis j'ai enchaîné par des aubergines grillées pas assez cuites puis cramées, des filets de saumon récalcitrant et enfin je termine par un loupé de glace au caramel au beurre salé (toujours lui).

     Lasse, j'inaugure une nouvelle catégorie, déclare ouverte la saison des "kramicek" et lève mon verre de crémant de Bourgogne, pleine d'espoir !

     Pendant ce temps-là, le soleil brille d'une façon anormale, c'est peut-être ça la vraie raison des kramicek...

technorati tags:
del.icio.us tags:
icerocket tags:
keotag tags:

Posté par Flo au fourneau à 14:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

01 avril 2007

Saumon mi-cuit en dés, balsamic & gomasio aux algues

- Tu crois qu'il aime ça, être en dés, le saumon ?
- Il ne s'en rend pas vraiment compte en fait.
- C'est ça. Tu lui as déjà demandé ?

D_s_saumon

                 Cette idée cheminait depuis déjà quelque temps quand je vis un exemple de réalisation chez Mercotte.
Ici, point de thon comme prévu initialement, mais de jolis pavés de saumon qui s'adaptent parfaitement à la cuisson "aldente". En guise de sauce, une purée de lentilles corail additionnée d'huile de graines de courge et de balsamic.
Le résultat ? Des dés de poisson presque cru à picorer, enrobés d'un quasi caramel de balsamic, relevés d'une saveur marine et à plonger dans une sauce oncteuse et inattendue. Et pourquoi pas pour l'apéro tiens ?!


Entrée pour 2 personnes :

Dés de saumon :
Environ 200 gr de pavé épais de saumon
3 c. à soupe de vinaigre balsamique
1 c. à soupe de sucre
sel
gomasio*, aux algues de préférence
pics ou cure-dent

Sauce aux lentilles corail (à préparer la veille) :
100 gr de lentilles corail
2 c. à soupe de tahina
1 c. à café de curry doux
3 c. à soupe d'huile de graines de courges
3 c. à soupe de vinaigre balsamique

Alors les lentilles :
Faites cuire les lentilles dans un volume d'eau salée les dépassant de 2 cm. Laissez refroidir.
Dans un mixer, versez tous les ingrédients et mixez très finement jusqu'à obtention d'une purée qui aura éclairci.
Goûtez et rectifier l'assaisonnement.
Réservez au frais dans une boîte hermétique.

Ces proportions dépassent les besoins de cette entrée mais la préparation se conserve 5 jours au réfrigérateur. Utilisez le reste sur du pain grillé à l'apéro.

Et le saumon ?
Dans une poële antiadhésive, faites réduire le vinaigre avec le sucre et une pincée de sel. Le mélange doit devenir sirupeux.
Versez dans une soucoupe.
Versez du gomasio dans une autre soucoupe.
Déposez au fond de deux petits bols une c. à café de sauce aux lentilles.
Découpez le saumon en gros dés (+/- 1 cm de côté).
Dans la poële non lavée, faites revenir les dés sur deux faces opposées, 2 minutes à feu vif.
Roulez les dés de saumon dans la réduction de balsamic puis dans le gomasio.
Piquez avec un cure dent et disposez dans les bols.
Servir tiède.

         *Gomasio : mélange de sésame grillé, sel marin et ici, d'algues pour la dite saveur marine.

D_s_saumon2

technorati tags:         

del.icio.us tags:         
icerocket tags:         
keotag tags:         


Posté par Flo au fourneau à 17:11 - - Commentaires [17] - Permalien [#]